Rédaction SEO et optimisation sémantique

Les robots ne voient pas une page de la même façon qu’un humain. Ils n’ont par exemple aucun goût pour la beauté. Il s’intéresse notamment à l’écrit. D’où l’importance de la rédaction SEO. A noter, écrire ne peut également suffire. Il faut également une optimisation sémantique. Explication.

Être lu, aimé et avoir de la visibilité

Une personne travaillant au sein d’une agence de rédaction se soumet à la règle suivante : écrire pour être lu. Ce n’est toutefois pas la seule règle à respecter dans le domaine de la rédaction SEO. Sur Internet en effet, un site devra recevoir régulièrement de nouveaux textes pour être apprécié par les moteurs de recherche. Comment s’y prendre ? En proposant des contenus à la fois de qualité et répondants à certains critères techniques. C’est là donc que doit intervenir l’optimisation sémantique.

Écrire sur le web, c’est également écrire pour des robots

Beaucoup d’entreprises commettent des erreurs en pensant seulement à leur lectorat lorsqu’elles proposent des contenus en ligne. Elles ne savent pas qu’elles devront écrire d’une manière intelligente et pertinente aussi bien pour les internautes que pour les robots. D’où l’importance de confier sa rédaction SEO à un spécialiste de l’écriture optimisée. Celui-ci est le seul à pouvoir respecter les critères techniques, stylistiques et psychologiques permettant au site d’avoir une bonne visibilité auprès des humains et auprès des robots.

Bien communiquer tout en pensant aux algorithmes

La rédaction SEO consiste, en partie, à écrire pour les robots, non pas à écrire comme un robot. Même s’il doit se soumettre aux algorithmes des moteurs de recherche, le rédacteur devra toujours faire en sorte que ces écrits soient naturels. Sinon, il n’aura pas l’attention du lectorat. Bref, les internautes ne devront pas être négligés pour privilégier les robots. C’est pour cela que bon nombre d’entreprises choisissent l’externalisation offshore de la création de leurs contenus à une agence se trouvant dans un pays comme Madagascar.

Comments are closed.