Veuillez activer le javascript

Comment réaliser un audit de contenu d’un site web ?

Comment réaliser un audit de contenu d’un site web ?

Comment réaliser un audit de contenu d’un site web ?

/Equipe Laplume.Mg

L’audit de contenu est un processus indispensable si vous souhaitez réussir votre stratégie de content marketing. Il permet de vérifier si la rédaction de vos contenus s’accorde sur vos objectifs et répond aux besoins de vos clients. Voyons dans ce dossier comment réaliser l’audit de contenu d’un site internet.

Audit de contenu : signification et définition

L’audit de contenu, aussi appelé audit « sémantique », consiste à analyser toutes les pages d’un site web afin d’en analyser les performances.

L’audit de contenu vous permet :

  • D’identifier les atouts de votre stratégie de contenu et les rendre durables
  • D’identifier les failles de votre ligne éditoriale et les améliorer
  • De trier les articles et les pages de votre site internet

Comment effectuer un audit de contenu ?

Il existe 7 étapes pour mener à bien un audit de contenu :

1) Définir vos objectifs

2) Définir les métriques à analyser

3) Inventorier les contenus publiés

4) Analyser les métriques

5) Classer les contenus par thématique

6) Classifier les contenus selon leur niveau de performance

7) Mettre en place un plan d’action et faire un suivi des métriques

1) Définir vos objectifs

Avant même de réaliser un audit de contenu, n’oubliez pas de fixer vos objectifs.

Souhaitez-vous améliorer votre référencement naturel ?

Voulez-vous améliorer le taux de conversion de votre boutique en ligne ?

Souhaitez-vous augmenter votre fichier de prospection ?

Cherchez-vous à améliorer votre engagement client ?

2) Définir les métriques à analyser

Une fois vos objectifs définis, il va falloir dresser la liste des métriques à analyser :

  • Les métriques SEO : mots-clés, backlinks, trafic web
  • Les métriques de vente: taux de conversion, nombre de leads, retour sur investissement (ROI)
  • Les métriques UX: taux de rebond, nombre de pages, durée de session
  • Les métriques d’engagement: nombre de likes, de commentaires, de partages

3) Inventorier les contenus publiés

Répertoriez l’ensemble des URL de votre site internet : pages web, articles de blog, landing pages…

Vous pouvez effectuer cette étape de façon manuelle. Cependant, pour gagner du temps, il est conseillé de recourir à des outils de crawl comme Xenu ou Screaming Frog. Ces derniers permettent notamment d’analyser les caractéristiques de chaque URL :

  • L’état d’indexation de la page
  • Les métadonnées : métadescription, balises Hn, title…
  • Le nombre de mots
  • Le nombre de liens internes et de backlinks

4) Analyser les métriques

L’analyse des métriques est certainement l’étape la plus laborieuse dans le cadre d’un audit de contenu. La difficulté de cette étape réside dans le fait que les métriques proviennent de sources différentes. Sauf si vous utilisez un outil d’audit payant comme Semrush.

Si vous ne souhaitez pas payer, il faudra collecter et analyser manuellement vos données sur différents outils. Pour ce faire, utilisez les outils gratuits comme :

  • Google Search Console
  • Google Analytics
  • Et les outils de gestion de contenu des réseaux sociaux

5) Classer les contenus par thématique

Pour mieux gérer l’organisation, pensez à classer les contenus avec une thématique commune.

Cette méthode offre plusieurs avantages. Vous pourrez notamment :

  • Avoir un panorama sur les sujets traités pour chaque thématique
  • Identifier les problèmes de cannibalisation de mots-clés (plusieurs URL se concurrencent sur le même mot-clé)
  • Améliorer votre stratégie de maillage interne

6) Classifier les contenus selon leur niveau de performance

Cette étape consiste à filtrer et à trier les contenus de votre site internet. De cette manière, vous pouvez conserver les plus performants et améliorer ceux avec du potentiel.

  • Utilisez la Search Console et Google Analytics pour vérifier les performances de chaque URL. Selon les résultats, vous pouvez choisir de garder, d’optimiser, de supprimer ou d’actualiser.
  • Conservez les contenus les plus performants et les plus pertinents aux yeux de Google.
  • Mettez à jour les URLS qui nécessitent d’être améliorées (rajout de texte, optimisation du contenu, enrichissement sémantique, actualisation de données et de chiffres).
  • Supprimez les pages zombies (pages anciennes avec zéro trafic), les contenus obsolètes (comme certaines landing pages) et les pages cannibalisées.
  • Fusionnez des articles qui peuvent se compléter.

IMPORTANT

Avant de supprimer une URL, n’oubliez pas de la désindexer et d’effectuer une redirection 301 (idéalement vers une page similaire).

7) Mettre en place un plan d’action et faire un suivi des métriques

Les contenus prioritaires à travailler sont ceux qui exigent plus de temps et permettent d’atteindre les objectifs rapidement.

Après la réalisation des actions, il est important d’effectuer un suivi des métriques et de procéder à des améliorations si nécessaire.

Vous l’aurez compris, l’audit est incontournable pour évaluer la qualité du contenu d’un site web. Certes, sa réalisation est complexe et laborieuse, mais constitue une étape essentielle pour réussir votre stratégie éditoriale. Si vous n’avez ni le temps ni l’expertise nécessaire pour mener à bien ce processus, pensez à faire appel à une agence de contenu éditorial.

Articles dans la même catégorie

NOS DERNIERS TWEETS

👉 L’excentricité est l’une des clés si vous voulez que vos contenus sortent du lot sur les réseaux spcoaix. il faut être décalé. #communitymanagement #communitymanager #socialmedia #socialmediamanager #externalisation #outsourcing #madagascar https://cutt.ly/N9AeKqK

Dixit John Mueller : « Les liens seront toujours pris en compte par Google. Ils ne constitueront plus un facteur aussi essentiel qu’aujourd’hui. ». Il faut du contenu à valeur ajoutée pour les lecteurs. #seo #référencement #netlinking #google #backlink 👇 https://cutt.ly/V9xjSzY

PAGE FACEBOOK