Externalisation : les avocats et juristes s’y mettent aussi

Externalisation : les avocats et juristes s’y mettent aussi

Externaliser la rédaction des documents est une pratique déjà courante dans le domaine médical. Par conséquent, le métier juridique se tourne également vers cette option pour optimiser son organisation. Cela permet en effet aux acteurs de cet univers se concentrer davantage sur d’autres aspects de leurs métiers. Alors dans quelles mesures le recours à un prestataire externe pour la rédaction des documents juridiques est-il avantageux ?

Les raisons de ne pas frapper vous-même les documents

La rédaction reste une tâche qui prend beaucoup de temps, d’autant qu’elle ne constitue pas le cœur du métier de l’avocat ou de tout autre juriste. Même si celui-ci maîtrise bien le clavier, il tapera toujours moins vite. Pour cette raison, dicter et confier par la suite la transcription à un prestataire spécialisé reste plus avantageux en termes de coût.

À part l’aspect économique, le faire soi-même mène souvent à des retards sur les dossiers et à travailler dur le soir et le week-end. C’est pourquoi d’ailleurs de nombreux avocats confient la rédaction de leurs assignations ou conclusions à une société externe.

L’intérêt de l’externalisation devient alors de plus en plus évident à mesure que les dossiers à traiter affluent. Confier à une société externe spécialisée dans le télé-secrétariat juridique vous assurera en effet un gain de temps considérable. De plus, vous vous consacrez au cœur de votre métier. Ce qui aidera à augmenter votre productivité et à vous libérer tous les week-ends.

Les inconvénients d’un secrétariat interne

Bien qu’elle ait ses avantages, le secrétariat interne représente un coût important et fixe. Par ailleurs, il constitue un défi organisationnel qui exige un certain rôle de manager de la part de l’avocat. Une responsabilité supplémentaire que celui-ci ne veut pas souvent prendre.

L’externalisation de la rédaction d’articles dans le domaine du droit et de la justice vous propose deux modalités possibles. Ce choix peut se faire en remplacement de votre secrétaire par un prestataire externe ou en soutien à celle-ci lorsqu’elle déborde de tâche. Le client paie en fonction de sa consommation. Ainsi les dépenses du juriste ne seront plus fixes, mais variables.

externalisation de la justice

Externalisation, un service sécurisé et opérationnel toute l’année

Engager une télésecrétaire indépendante est une option intéressante en termes de coût. En revanche, on est face à une structure unipersonnelle qui aura du mal à bien assurer les pics d’activité. De plus, le prestataire n’est pas en mesure de garantir une vraie continuité du service durant l’année. Tout comme les autres, une télésecrétaire pourrait tomber malade ou partir en vacances. Ce qui n’est pas le cas d’une société d’externalisation qui, elle, garantit un service continu pendant toute l’année. Celle-ci vous assure une plateforme sécurisée permettant l’envoi crypté de vos documents. Bref, l’externalisation est un service à la fois sécurisé et opérationnel pendant toute l’année.

Le recours à la reconnaissance vocale

La reconnaissance vocale est également une alternative attirante. Cependant, malgré le progrès technologique, cette solution présente des imperfections et nécessite toujours l’intervention humaine. La correction, la relecture ou la mise en page ne peuvent être effectuées par ce système. De plus, ce dernier exige un effort considérable pour améliorer le profil vocal.

Externaliser sa rédaction à Madagascar est une solution avantageuse. LAPLUME.MG, prestataire spécialisé dans la rédaction de documents juridiques, met en place un process qualité rigoureux. Son équipe rédige selon vos consignes et vous recevez par la suite des documents prêts à être utilisés.

 

Comments are closed.