Gestion comptable : est-il nécessaire ou non d’externaliser ?

Gestion comptable : est-il nécessaire ou non d’externaliser ?

De nombreuses sociétés se posent la question s’il est vraiment important de confier leurs comptabilités à un prestataire externe. Ce souci est légitime, ces acteurs voulant d’abord connaître les avantages de l’externalisation avant de s’y lancer. Alors voici ce qu’il faut retenir sur cette solution d’outsourcing.

Externaliser, un choix et non une obligation

Une société n’est pas obligée d’externaliser sa comptabilité ou de confier les tâches à un expert. Chaque chef d’entreprise peut bien produire lui-même les documents comptables et fiscaux utiles au développement de son activité. Mais il faut comprendre que le suivi comptable exige toujours du temps, un investissement et une compétence particulière. Raison pour laquelle les PME/TPE qui choisissent d’intégrer leurs comptabilités en interne rencontre souvent des difficultés. Ces contraintes peuvent varier selon l’entreprise, mais celles-ci engendrent généralement des problèmes de coûts, de temps et de compétences. Lorsqu’une entreprise est en mesure de produire de la valeur ajoutée pour ses clients, il et essentiel de se demander si la gestion interne reste intéressante.

Se concentrer sur son cœur d’activité


En effet, les avantages d’une organisation interne dépendent surtout des connaissances et des compétences du dirigeant. Dans la plupart des cas, ce travail est associé à des problèmes dans tous les niveaux. Discerner s’il est vital ou non d’externaliser sa gestion comptable est comparable à la question de savoir si sous-traiter une partie de votre activité serait mieux. Si une partie des tâches ou un service crée peu de valeur ajoutée, pourquoi y concentrer votre énergie ? Il est préférable de se focaliser sur d’autre aspect de l’entreprise. De plus, un prestataire spécialisé fait ce travail toute la journée puisqu’il en a fait son métier. Il dispose d’ailleurs d’une équipe qualifiée afin de mener à bien sa mission. Ce qui vous évite déjà la perte de temps.

Plus d’économie et moins d’erreurs

Lorsqu’une entreprise externalise sa comptabilité, son dirigeant peut se concentrer davantage sur son activité principale. Il n’a plus à gérer lui-même sa compta ou diriger son équipe comptable. À court terme, ces avantages peuvent paraître moins évidents, mais cette option est toujours plus rentable surtout pour les PME/TPE. Si on compare le coût total entre les deux possibilités, celui de l’outsourcing est plus intéressant par rapport à la comptabilité interne. Par ailleurs, un prestataire spécialisé dans l’externalisation comptable connaît parfaitement le contexte juridique et fiscal de son métier. Ce point est essentiel puisque ce domaine n’entre pas souvent dans les compétences des chefs d’entreprises. L’outsourcing permet également d’éviter les erreurs comptables qui peuvent vous coûter cher. Confier la tâche à une société spécialisée permet de contrôler ou de redresser mieux les problèmes éventuels.

 

 

Des conseils et un accompagnement complet


L’expert en outsourcing est tenu de respecter l’obligation de conseil à l’égard de son client. Cela va bien au-delà de l’établissement du bilan comptable. Sa mission est également d’aider le client à tenir leurs échéances comptables et fiscales. La société de sous-traitance doit ainsi s’organiser et assurer constamment le travail administratif nécessaire. En outre, en cas de modifications fiscales plus complexes, l’entreprise d’outsourcing vous conseille sur la bonne décision à prendre par rapport à votre situation. En toute connaissance de cause, les dirigeants peuvent comprendre et suivre l’aspect comptable de son entreprise sans être confrontés aux différentes contraintes techniques. Se fier à un prestataire externe vous garantit un accompagnement à part entière plus qu’une simple exécution de tâche. Un vrai professionnel vous donne alors la possibilité d’avoir une vision et une expérience sur plusieurs domaines relatifs aux problématiques de votre société ainsi que les aspects fiscaux, sociaux et juridiques.

Comments are closed.