Veuillez activer le javascript

Rédaction web & langage GPT-3 : créateur ou destructeur d’emplois ?

Rédaction web & langage GPT-3 créateur ou destructeur d’emplois

Rédaction web & langage GPT-3 : créateur ou destructeur d’emplois ?

/Equipe Laplume.Mg

De plus en plus performante, l’intelligence artificielle intrigue autant qu’elle alarme. Logiciel d’aide à la rédaction, site de réécriture en ligne, et dernièrement GPT-3 ainsi que GPT-4 d’ici peu… quels qu’ils soient, leur croissance fulgurante réjouit certaines marques qui voient en ces outils le moyen de booster considérablement leur production de contenu, tout en maîtrisant les coûts. D’autres, en majorité des rédacteurs web, plus réservés face à la puissance de ces robots, sont inquiets face aux risques de chômage de masse.

Difficile de rivaliser contre GPT-3 lorsqu’on sait que notre faculté intellectuelle n’est pas sans faille alors que la sienne est sans limites. Elle ne fait pas de pause, ne réclame pas de congés payés et présente une meilleure productivité. À l’aube d’une mutation technologique, nous venons à nous poser la question de son impact sur le secteur de la rédaction web.

 

GPT-3 (et bientôt GPT-4), qu’est-ce que c’est ?

GPT-3 (Generative Pre-trained Transformer 3) est un modèle de langage préentraîné développé par OpenAI. C’est un modèle de langage naturel basé sur le deep learning.

Actuellement, il est considéré comme l’une des plus grandes avancées en matière d’intelligence artificielle. GPT-3 peut être utilisé pour rédiger des résumés, des articles, des poèmes, des nouvelles, des descriptions et d’autres contenus textuels. Il peut même rédiger des articles de blog.

GPT-4, le nouveau modèle de langage, prévu pour une sortie en 2024, serait 300 fois plus puissant selon les experts.

 

Générateur automatique de contenus, un danger pour l’emploi de rédacteur web ?

L’essor des outils basés sur l’intelligence artificielle a souvent tendance à engendrer un mouvement d’automatisation massive du travail. On parle de mutation technologique.

L’objectif de GPT-3 est à la base de servir la productivité et faciliter la tâche des rédacteurs. Néanmoins, certains s’interrogent :

  • Quel serait l’avenir de la rédaction 100 % humaine face à ces outils de plus en plus performants ?         
  • La rédaction « artisanale » a-t-elle toujours sa place dans le SEO ?
  • Que doivent faire les agences de rédaction de contenu ?
  • Le langage GPT-3 est-il créateur ou destructeur d’emplois ?

Si les avis divergent sur les réponses, on sait que 16 % des emplois qui existent actuellement devraient disparaître dans les 20 années à venir. Le métier de rédacteur web est-il logé à la même enseigne ?

Si l’on se fie à l’analyse menée par Revolution-robot.fr, la profession d’écrivain a 49 % de chances d’être remplacée par l’intelligence artificielle. Le journaliste de presse écrite a, quant à lui, 29 % de chances d’être touché par l’automatisation. Il est en tout cas certain que GPT-3 va transformer nos métiers et nous amener à développer de nouvelles compétences.

Google & Contenus générés automatiquement : qu’en est-il ?

Aux questions précédentes, viennent se greffer d’autres interrogations non moins importantes :

Que va faire Google face à ces outils de création de contenu basés sur l’IA ?

Quelle serait la fiabilité de ses résultats de recherche face aux contenus créés par des robots ?

Selon les échanges des experts SEO sur les forums, Google sera d’ici quelques années en mesure de différencier les contenus générés par l’IA et les textes rédigés par un rédacteur humain.

Par ailleurs, on peut affirmer qu’avec le développement d’une intelligence artificielle comme GPT-3, le marché de la rédaction va se diviser en 3 :

  • Les services proposés par les rédacteurs français: prestations premium, proximité géographique…
  • Les prestations proposées par un rédacteur offshore: travail de qualité, tarifs attractifs…
  • Et les services d’un générateur de contenu: low-cost mais requiert la vérification et la correction d’un rédateur web ou d’un relecteur…

 

GPT-3 peut constituer un outil efficace pour les rédacteurs web ?

GPT-3 ne devrait pas être considéré comme un ennemi de la rédaction, bien au contraire. Si un automate de ce type vous permet de gagner du temps, à limiter les fautes et à améliorer votre style d’écriture, pourquoi s’en passer ?

Néanmoins, chez LAPLUME.MG, on pense qu’un programme n’est pas capable de remplacer les écrits d’un rédacteur professionnel. D’ailleurs, GPT-3 l’a même confirmé.

Au-delà de l’intelligence, l’humain bénéficie d’autres capacités dont ne disposent pas les robots : le vécu, l’originalité, l’humour, les émotions…

D’ailleurs, GPT-3 l’affirme lui-même.

Rédaction web & langage GPT-3 : créateur ou destructeur d’emplois ?

Articles dans la même catégorie

NOS DERNIERS TWEETS

👉 L’excentricité est l’une des clés si vous voulez que vos contenus sortent du lot sur les réseaux spcoaix. il faut être décalé. #communitymanagement #communitymanager #socialmedia #socialmediamanager #externalisation #outsourcing #madagascar https://cutt.ly/N9AeKqK

Dixit John Mueller : « Les liens seront toujours pris en compte par Google. Ils ne constitueront plus un facteur aussi essentiel qu’aujourd’hui. ». Il faut du contenu à valeur ajoutée pour les lecteurs. #seo #référencement #netlinking #google #backlink 👇 https://cutt.ly/V9xjSzY

PAGE FACEBOOK