Veuillez activer le javascript

Est-il possible de simuler les résultats de recherche de Google ?

Simuler les résultats de Google Eskimoz Craqué google

Est-il possible de simuler les résultats de recherche de Google ?

/Equipe Laplume.Mg

En tout cas, c’est ce qu’a affirmé Andréa Bensaid sur le plateau de BFM, dans l’émission Tech & Co. Selon ce dernier, sa société Eskimoz aurait craqué l’algorithme de Google avec 92 % de taux de réussite. Ce procédé est-il possible ? Quelles technologies sont utilisées ? Décryptage !

Un outil de rétro-ingénierie pour prédire les résultats de Google ?

Sur le plateau de BFM, le président du groupe Eskimoz a annoncé que son équipe composée de Data Scientist et d’experts SEO a développé une intelligence artificielle qui permet de décrypter systématiquement l’algorithme de Google.

Face à François Sorel, Andréa Bensaid explique le fonctionnement de son logiciel : « cet outil de rétro engineering va scraper les résultats de Google ».

Pour rappel, le terme « retro engineering », aussi appelé rétro-ingénierie ou ingénierie inversée, consiste à analyser un système jusqu’à être capable de le dupliquer, voire de l’améliorer. Le verbe « scraper » (ou crawler) désigne le fait de visiter et récolter le contenu d’un site web.

Outil prédictif de Google : un taux de réussite de 92 %

« L’outil va visiter les 100 premières pages sur les résultats de recherche après une requête. Par la suite, il va enregistrer les pages dans les bases de données ainsi que les critères de pertinence en référencement. » Continue l’expert en SEO. En d’autres termes, ce logiciel serait capable de prédire les classements des pages sur les moteurs de recherches avec un taux de réussite de 92 %.

Durant son interview, le jeune chef d’entreprise n’a pas manqué de vanter la précision de son outil SEO « on était à 88 % de taux de réussite l’année dernière. Aujourd’hui, nous sommes à 92 %. Le Graal serait bien évidemment d’arriver à 100 %. »

Google, mais pas seulement !

Désireux d’en savoir davantage sur cet outil magique, le présentateur en profite pour poser une question légitime « L’outil d’Eskimoz peut-il craquer les algorithmes d’autres plateformes comme Facebook, TikTok ou Instagram ? »

Andréa Bensaid a rassuré par une réponse affirmative. « Google est l’algorithme le plus ancien et de ce fait, le plus complexe. Comme nous avons réussi à décrypter cet algorithme, il a été plus facile de décortiquer les autres. »

Décidément, les intelligences artificielles n’ont pas fini de nous surprendre !

Rendez-vous ci-dessous pour visionner l’intégralité de l’interview.

Articles dans la même catégorie

NOS DERNIERS TWEETS

⚽ 𝐂𝐨𝐮𝐩𝐞 𝐝𝐮 𝐦𝐨𝐧𝐝𝐞 – 𝐐𝐚𝐭𝐚𝐫 𝟐𝟎𝟐𝟐 : les arnaques pullulent sur Internet. ⚠ Redoublez de vigilance et faites attention aux arnaques. #mondial2022 #qatar2022 #fifa2022 #cybersécurité #phising #virus 👇 https://cutt.ly/fMCxNJO 👇

👉 La relation client n'est pas cantonnée à la vente. Il faut un bon SAV. ➡ Voici 6 ingrédients pour un service après-vente performant et organisé. #sav #relationclient #externalisation #outsourcing #madagascar 👇 https://cutt.ly/4MCjTBT

PAGE FACEBOOK