Veuillez activer le javascript

Rédaction web : 6 types de clients difficiles (et les techniques pour les gérer)

Rédaction web : 6 types de clients difficiles (et les techniques pour les gérer)

Rédaction web : 6 types de clients difficiles (et les techniques pour les gérer)

/Equipe Laplume.Mg

Si vous avez eu la chance de travailler dans le domaine de la rédaction web depuis plusieurs années, nul doute que vous avez déjà rencontré plusieurs types de clients, du plus cool au plus difficile.

Dans ce nouveau dossier, nous allons particulièrement nous intéresser aux clients difficiles, c’est-à-dire exigeants, méfiants, indécis, voire capricieux. La plupart des rédacteurs web appréhendent de faire affaire avec ces typologies de consommateurs. Ils les placent même dans la liste des « clients à éviter en rédaction web ». Et pourtant, ils sont importants pour votre business. De ce fait, il s’avère indispensable d’identifier le besoin de chacun d’eux et de le traiter de façon personnalisée.

1) Le client indécis

« Le temps, c’est de l’argent ! » et en tant que rédacteur web, vous savez que vous devez atteindre votre quota journalier. Vos commissions dépendent en partie du nombre de mots que vous rédigez. Les clients qui changent d’avis tout le temps, ceux qui vous disent qu’ils veulent un article de 400 mots puis finalement un article de blog 1000 mots, qui modifient le brief à la dernière minute alors que vous avez répondu à leur demande. Bref, ce type de client fait trainer les processus de décision et peut gaspiller votre temps.

Que faire ? Ne montez surtout pas sur vos grands chevaux. A contrario, exposez-lui les différentes solutions disponibles et guidez-le vers ce qu’il y a de mieux pour son cas.

2) Le client « marchandeur » à outrance

Bien sûr, il n’est pas rare de voir des clients en rédaction web marchander pour faire des économies. Et c’est tout à fait normal. Toutefois, il existe certains individus qui marchandent à outrance pour vous faire baisser vos tarifs. Généralement, cette catégorie de client n’est pas convaincue de la qualité de votre travail et de la valeur ajoutée de vos services.

Que faire ? Demandez-lui son budget prévisionnel et proposez-lui des services se situant dans sa fourchette de prix. Dans tous les cas, définissez une ligne jaune à ne pas dépasser dans le processus de négociation.

3) Le client plaignant et capricieux

Quand bien même vous produisez des textes dignes de figurer dans les plus grands ouvrages littéraires, certains clients ne sont jamais satisfaits. Il peut arriver bien évidemment qu’on vous donne un retour négatif sur votre travail. Dans ce cas, la meilleure chose à faire est de mettre en place les améliorations nécessaires. Mais pour d’autres, c’est devenu un automatisme de se plaindre à tout bout de champ, car rien n’est assez bien pour eux.

Que faire ? Présentez-lui des excuses et ne prenez pas la mouche. Cherchez conjointement une solution pour le satisfaire. Si toutefois, vous en avez assez de vous faire sermonner, il vous est toujours possible de mettre fin à la collaboration (avec politesse bien sûr !).

À la recherche d’une main-d’œuvre qualifiée et abondante ? Faites confiance à LAPLUME.MG et son équipe de rédacteurs web qualifiés !

4) Le client « je sais tout »

S’il y a un type de client qui est difficile à gérer, c’est bien évidemment monsieur « je sais tout ». Il possède de bonnes notions en matière de rédaction web, de référencement SEO et de webmarketing. Il s’avère donc très critique à l’égard de vos recommandations.

Que faire ? A priori, vous avez donc affaire à un « savant ». De ce fait, soyez le plus clair possible dans vos explications et n’hésitez pas sur les détails. En agissant ainsi, il n’en rajoutera plus et ne vous critiquera plus.

5) Le client méfiant

Les services de piètre qualité ne sont pas rares dans le monde de la rédaction de contenu web. Comment regagner la confiance de ce client qui vous parle de ce freelance qui a « bousillé » sa campagne de content marketing, de celui qui s’est fait livrer des textes à 80 % plagiés ou de celui à qui on a fait miroiter une bonne place sur les moteurs de recherche alors qu’il n’est encore qu’aux 8 pages de Google ?

Que faire ? Identifier l’origine de sa méfiance en lui posant des questions. Manifestez ensuite de l’intérêt à son égard et proposez-lui des solutions concrètes pour qu’il se rassure.

6) Les clients qui paient en retard

Vous proposez des services de rédaction web, vous devez facturer. Votre client a donc l’obligation de payer sa facture. Certains clients ne paient pas leurs factures (ou sont en retard) et mettent en danger votre viabilité financière. Vous avez rempli vos obligations en tant que prestataire de service, alors pourquoi le client ne remplirait pas les siennes ?

Que faire ? La seule solution reste la relance. N’hésitez pas à relancer (toujours avec politesse) le client qui ne vous a pas payé.

Articles dans la même catégorie

Abonnez-vous

Recevez et suivez notre actualité avec notre newsletter.

NOS DERNIERS TWEETS

Externaliser la gestion et le traitement des emails : une alternative pour gagner du temps et être plus productif. Pourquoi ne pas faire ce choix pour plus de compétitivité ? Plus d’infos : https://t.co/iLjwqjnJvF #externalisation #outsourcing #email #courriels #BPO

Gagnez en productivité en externalisant la gestion de vos e-mails. Nos champs d’actions : tri, transfert, réponse. Nos garanties : prestations sur-mesure, réactivité, confidentialité et tarifs avantageux. Infos : https://t.co/Td7K08nbjP #externalisation #outsourcing #email #BPO

PAGE FACEBOOK