Veuillez activer le javascript

Le guide pour devenir un bon community manager

Le guide pour devenir un bon community manager

Le guide pour devenir un bon community manager

/Equipe Laplume.Mg

Comme le disait Chuck Brymer, « ce qui rend les marques influentes n’est pas leur taille, mais leur communauté ». Et pour contrôler son image et surtout accroître sa réputation sur internet, et particulièrement sur les réseaux sociaux, il faudra savoir rassembler et gérer sa communauté. C’est justement le rôle d’un bon community manager ! Et pour en être, il existe des secrets dont nous vous en livrerons 5 à travers ce dossier !

1) Imprégnez-vous de la marque

Le community manager a pour rôle principal de gérer la réputation en ligne d’une marque. La première chose à faire est donc d’être au fait de toutes les spécificités de cette marque que ce soit sa charte, ses valeurs, sa concurrence… bref, son identité. C’est ainsi que vous pourrez réussir efficacement une stratégie de community management.

2) Améliorez votre communication

Ce qui fait la différence entre « une bonne marque » et « une bonne marque avec laquelle on a envie de s’engager », c’est la communication. En effet, comment une entreprise pourrait-elle envisager de se développer et d’être compétitive si elle a une communication inefficace ? Un bon community manager doit avoir des talents de marketeurs pour mettre en place une discussion efficace et cohérente avec les fans.

3) Créez une relation de proximité avec la clientèle

Bien communiquer avec les clients c’est bien. Mais être plus proche d’eux c’est mieux. De nos jours, il est préférable de franchir le rapport purement commercial afin de tisser un fort lien de confiance avec la clientèle. Et pour créer cette relation de confiance, il vous faudra personnaliser vos discussions, ce qui amène naturellement à la fidélisation. Et comme vous le savez, un client satisfait est un vrai ambassadeur de marque.

4) Ayez une bonne faculté d’adaptation

Internet et les réseaux sociaux sont des domaines en constante évolution. En effet, on y trouve chaque jour des changements, des nouveautés, des nuances… Il est donc impératif pour un community manager de s’informer et d’effectuer régulièrement des veilles sur les NTIC afin d’intégrer ces nouvelles tendances à sa panoplie de connaissances. S’il ne met pas à jour ses acquis, il sera vite dépassé.

5) Soyez toujours disponible pour les clients

Un community manager doit être présent à toute heure pour satisfaire la clientèle, surtout si la marque pour qui il travaille est présent sur plusieurs fuseaux horaires. Hélas, assurer une présence 24 h/24, 7 j/7 est difficile, voire irréalisable. C’est la raison pour laquelle il est nécessaire de recourir à une agence de community management. Ce type de prestataire peut notamment assurer une disponibilité totale.

Vous recherchez un community manager à Madagascar ou une agence de community management expérimentée ? Pensez à LAPLUME.MG ! Notre équipe se charge de l’animation de vos réseaux sociaux tout en mettant en avant les valeurs de votre entreprise !

Articles dans la même catégorie

Abonnez-vous

Recevez et suivez notre actualité avec notre newsletter.

NOS DERNIERS TWEETS

La saisie de données peut être une tâche à faible valeur ajoutée et chronophage. Pour gagner du temps et être rentable, externaliser constitue la meilleure solution. Parlons-en #Externalisation #Outsourcing #Madagascar #Saisie #BPO https://cutt.ly/wfVY9oo

Il existe des secrets pour augmenter le nombre de clics grâce au titre de vos articles. Faites confiance à l’équipe de LAPLUME_MG pour avoir des textes générateurs de clics. #Externalisation #Outsourcing #Rédaction #Rédacteur #SEO #TeamLaplume https://cutt.ly/7fCOa5p

PAGE FACEBOOK