Veuillez activer le javascript

Comment structurer un article optimisé pour Google ?

Comment structurer un article optimisé pour Google ?

Comment structurer un article optimisé pour Google ?

/Equipe Laplume.Mg

Lorsque vous écrivez pour le web, il est important de savoir comment structurer un article optimisé pour Google. Rendez-vous dans les lignes qui suivent pour en savoir plus !

Tout le monde peut optimiser un article pour les SERP (moteurs de recherche) à condition de maîtriser les bases du référencement naturel. Néanmoins, si vous n’avez pas l’expertise ou l’expérience nécessaire pour la bonne mise en œuvre de ce processus, il est recommandé de recourir aux services d’une agence spécialisée dans la rédaction SEO.

Si vous voulez tout de même vous lancer seul, voici quelques astuces pour écrire des articles « SEOfriendly » !

Étape 1 : Le choix des mots-clés

Le mot-clé est le terme sur lequel vous voulez avoir une bonne visibilité sur les moteurs de recherche. Mais voilà : plus il sera concurrentiel, plus vous aurez moins de chance de bien ranker sur ce mot-clé. C’est la raison pour laquelle bon nombre de rédacteurs SEO se tournent vers la longue traîne. Plus facile à travailler, cette dernière désigne un ensemble de mots permettant d’affiner la recherche autour d’un mot-clé concurrentiel.

Exemple :

Mot-clé générique : Externalisation

Longue traine : Externalisation rédaction web

Si vous tapez le mot-clé « externalisation » sur la barre de recherche de Google, vous aurez plus de 5 millions de résultats, ce qui est trop élevé. De ce fait, il est plus conseillé d’affiner sa requête en précisant le type d’externalisation recherché par exemple. Si vous êtes une agence offshore spécialisée dans la rédaction web, la longue traîne que nous avons prise comme exemple (en l’occurrence externalisation rédaction web) sera une expression-clé bien adaptée à votre campagne de référencement sur Google.

Étape 2 : Le titre de l’article optimisé pour Google

Le titre (balise title) de votre contenu revêt une importance capitale aux yeux de Google, mais surtout à l’égard des internautes. Celui-ci doit contenir votre mot-clé principal et ne doit pas excéder les 70 caractères.Comment structurer un article optimisé pour Google ?

Étape 3 : La balise méta

Même si elle n’influe pas de manière directe le référencement d’un contenu de blog, la balise méta permet d’augmenter son taux de clic (CTR), à condition bien sûr, d’être bien rédigée. La première règle à respecter est d’abord de ne pas dépasser les 155-160 caractères. Formulez ensuite de manière claire, concise et propre le contenu de votre article optimisé pour Google.

Étape 3 : Les balises H1, H2, H3, H4…

La balise H1

Tout comme la balise Title, la balise H1 doit inclure votre mot-clé principal et être concise. Faites en sorte que celle-ci donne envie aux internautes de lire votre article jusqu’à la fin.Comment structurer un article optimisé pour Google ?

Les balises H2, H3… jusqu’à H6

Vous pourrez trouver ces balises dans le back-office de votre site internet. En fait, les H2, H3, H4… sont les sous-titres de votre article. La H2 fait office de titre d’un paragraphe. La H3, quant à elle, souligne un sous-paragraphe et ainsi de suite. Ces balises servent en gros à structurer visuellement votre texte afin de simplifier la lecture des visiteurs, mais aussi des robots d’indexation. Voici une petite indication pour vous aider à y voir plus clair : 1 texte de 500 mots doit généralement contenir 3 balises H2, c’est-à-dire 3 paragraphes dotés d’un sous-titre chacun.

Étape finale : La rédaction d’un article optimisé pour Google

La rédaction d’un article de blog constitue bien évidemment l’étape la plus importante si vous voulez référencer sur votre mot-clé. Ici, l’objectif n’est pas de répéter dans chaque phrase votre mot-clé principal, sauf bien sûr si vous voulez vous faire épingler pour Keyword Stuffing. Le secret en réalité, c’est de répartir des mots ou expressions clés qui appartiennent au même champ lexical que votre mot-clé principal. Vous aider ainsi Google à bien comprendre le sujet que vous rédigez.

Pour ce qui est de la longueur, faite en sorte que votre article optimisé pour Google soit long, c’est-à-dire avoisinant les 1500 mots. Et pour cause, les contenus qui se placent généralement dans le Triangle d’or de Google dépassent largement ce quota. Mais comme vous le savez, rédiger ce genre de contenu peut prendre beaucoup de temps. Raison pour laquelle il est souvent conseillé de recourir aux services d’un rédacteur web ou d’une agence de rédaction.

Dernier conseil et non des moindres, n’oubliez jamais d’illustrer vos articles avec des images. Comme l’a si bien dit Confucius, une image vaut mille mots. De plus, cette technique vous permettra d’améliorer votre référencement grâce à la balise alt de l’image.

Vous pouvez également vous faire aider par le plug-in Yoast !

Si vous avez choisi WordPress comme CMS, vous pouvez télécharger le plug-in YOAST SEO pour vous aider dans l’optimisation de votre article de blog. Grâce à cette extension, vous serez accompagné dans la structuration et la lisibilité de ce dernier. De plus, il est facile à installer et à utiliser. Vous n’aurez qu’à regarder les nombreux tutos disponibles en ligne pour bien le configurer.

Le mot de la fin

Vous l’aurez compris, pour bien structurer un article optimisé pour Google, les étapes citées ci-dessus sont incontournables. Maintenant, vous avez toutes les cartes en main pour vous propulser en tête des SERP.

Sur ce, bonne rédaction et à bientôt !

Bien sûr, si vous n’avez pas le temps ni l’expertise nécessaire pour réaliser ce projet, notre agence de rédaction de contenu web peut toujours vous venir en aide. N’hésitez pas à nous contacter pour en savoir plus sur nos services !

Articles dans la même catégorie

NOS DERNIERS TWEETS

Faites attention aux fautes dans vos textes. Et si vous engagez un professionnel pour les corriger et bonifier vos contenus ? Pensez à https://t.co/qVr97yGUCj ! https://t.co/9RwZZZIyFG #rédaction #relecture #contentmarketing #blogging #rédacteur #correcteur

Et si vous exploitez la puissance des stories sur les réseaux sociaux pour améliorer votre communication avec vos clients et partenaires ? https://t.co/JzckYTedKX #mediassociaux #réseauxsociaux #relationclient #contentmarketing #marketing

PAGE FACEBOOK