Veuillez activer le javascript

Content marketing : 3 contenus textuels à éviter

Content marketing : 3 contenus textuels à éviter

Content marketing : 3 contenus textuels à éviter

/Equipe Laplume.Mg

Pour la bonne mise en œuvre d’une stratégie de content marketing, la publication de contenu textuel est bien évidemment incontournable. Cependant, il y a certains types de styles rédactionnels à éviter si vous voulez susciter l’intérêt des lecteurs.

Ainsi, voici 3 types de contenus textuels à éviter dans votre stratégie de content marketing !

1) Le contenu autopromotionnel

Ne tombez pas dans le piège en rédigeant des articles trop promotionnels. Il s’agit là d’une erreur trop fréquente que les entreprises commettent. Cette méthode risque d’être perçue comme trop commerciale et vous risquerez de faire fuir votre lectorat. De plus, un contenu autopromotionnel ne répond pas aux questions et aux attentes des prospects et clients.

Ici, le secret, c’est de vous montrer proche de leur intérêt afin de les accompagner de manière adaptée. Comment pouvez-vous aider votre public cible ? Quels sont ses besoins ? Et ses désirs ? Voilà autant de questions à se poser pour déterminer ce que vos clients (et prospects) pourraient retirer de vos produits ou services.

2) Le contenu « trop » technique

L’aide d’un expert est toujours indispensable dans une stratégie de content marketing. En effet, celui-ci pourra rédiger des contenus à la fois pertinents et approfondis. Mais voilà, les articles « trop » techniques peuvent poser quelques problèmes en matière de compréhension.

En effet, certains rédacteurs web spécialisés dans les contenus techniques (santé, finance, informatique, immobilier…) ont tendance à s’exprimer comme s’ils s’adressaient à des experts. Résultat : les articles et les billets informatifs qu’ils rédigent deviennent trop incompréhensibles si bien que les néophytes s’y perdent parfois.

Or, dans une stratégie de content marketing, la vulgarisation est un process incontournable. Cela vous permettra de faire passer vos connaissances aux plus grands nombres. Et pour cela, il s’avère nécessaire de miser sur la simplicité. Par conséquent, évitez les termes trop didactiques (difficiles à comprendre) et privilégiez les grandes lignes qui suffiront à clarifier vos propos.

3) Les contenus bas de gamme

Dans le domaine de la rédaction web, un contenu bas de gamme est synonyme de mauvaise qualité. De faible valeur ajoutée, il nécessite peu attention, voire aucune, lors de la production. Selon Google, « un contenu est qualifié de mauvaise qualité s’il est créé sans suffisamment d’effort, d’expertise, de talent et d’effort.» Et comme vous le savez, le moteur de recherche ne favorisera jamais ce type de contenu dans son classement.

Mais ce n’est pas le seul inconvénient de ce genre de contenus. En effet, quel internaute ne se serait pas déçu en voyant des pages et des articles truffés d’erreurs grammaticales ou remplis de messages obsolètes ? Publier des contenus textuels à faible valeur ajoutée, c’est l’assurance de perdre toute crédibilité.

Voulez-vous éviter les erreurs précédemment citées ? Sachez qu’il existe une solution : déléguer la rédaction de vos contenus web à l’équipe de LAPLUME.MG !

Confiez la rédaction et l’optimisation SEO de vos contenus web à des experts dont c’est le cœur de métier !

Articles dans la même catégorie

Abonnez-vous

Recevez et suivez notre actualité avec notre newsletter.

NOS DERNIERS TWEETS

Externaliser la gestion et le traitement des emails : une alternative pour gagner du temps et être plus productif. Pourquoi ne pas faire ce choix pour plus de compétitivité ? Plus d’infos : https://t.co/iLjwqjnJvF #externalisation #outsourcing #email #courriels #BPO

Gagnez en productivité en externalisant la gestion de vos e-mails. Nos champs d’actions : tri, transfert, réponse. Nos garanties : prestations sur-mesure, réactivité, confidentialité et tarifs avantageux. Infos : https://t.co/Td7K08nbjP #externalisation #outsourcing #email #BPO

PAGE FACEBOOK