Veuillez activer le javascript

Comment sortir du burn-out pour un freelance ?

Burn-out freelance depression surmenage travailleur indépendant

Comment sortir du burn-out pour un freelance ?

/Equipe Laplume.Mg

Maladie reconnue par l’OMS, le burn-out professionnel est une forme de dépression qui se traduit par un surmenage et un manque de motivation. On s’ennuie au travail et on éprouve un sentiment de négativisme. Souffrir d’un burn-out est le signe qu’il est urgent de dresser un bilan sur son activité de freelance.

Qu’est-ce que le burn-out ? Définition !

Généralement d’origine professionnelle, le burn-out est un état d’épuisement à la fois émotionnel, physique et psychique. C’est à ce moment que l’esprit et le corps subit un stress chronique intense et un surmenage. La  situation entraîne une douleur psychologique et corporelle.

Quels sont les symptômes du burn-out chez le freelance ?

Le burn-out est facile à déceler. Ainsi, à l’apparition des symptômes, vous devez être vigilant. Les signes avant-coureurs peuvent varier d’une personne à une autre :

  • Fatigue chronique intense
  • Retrait vis-à-vis du travail
  • Douleurs musculaires
  • Maux de tête
  • Déficit immunitaire
  • Troubles de l’estime de soi
  • Sentiment de négativisme
  • Manque d’intérêt pour l’activité
  • Perte de productivité
  • Problème de digestion
  • Isolement relationnel
  • Diverses addictions

Ces signes doivent être pris au sérieux rapidement avant que la situation ne s’aggrave.

D’autre part, un burn-out peut également se traduire par un travail frénétique. En d’autres termes, le freelance a une incapacité à savoir s’arrêter. Il n’est plus en mesure de faire une pause, malgré le stress et le surmenage. Sachez cependant que ce semblant d’énergie peut être trompeur. Vous risquez certainement de craquer à tout moment et vous retrouvez avec un dégoût  pour votre activité.

Comment sortir d’un burn-out et retrouver la motivation au travail ?

Le gros problème avec le burn-out, c’est qu’il n’affecte pas uniquement votre activité de freelance, mais également votre vie personnelle.

1) Trouver les raisons de son mal-être

La survenue d’un burn-out est le bon moment pour comprendre pourquoi vous êtes arrivé à ce niveau de détresse. Posez-vous les bonnes questions :

  • Etes-vous épanouie dans votre travail de freelance ?
  • Le volume de travail n’est-il pas trop important ?
  • Votre environnement de travail vous convient-il ?
  • Votre vie personnelle est-elle stable ?

2) Extérioriser sa souffrance

Le freelance doit accepter qu’il souffre de burn-out et en parler à une personne de confiance, que ce soit son conjoint, un proche ou un travailleur indépendant. Confier votre mal être à quelqu’un vous permettra de vous sentir mieux, la communication possédant une vertu psychologique puissant.

3) Savoir déléguer

Si vous avez des missions en cours et vous ne souhaitez pas perdre un client ? Pensez à déléguer votre travail à un collègue freelance de confiance qui pourra prendre le relais.

Et si malheureusement vous ne trouvez pas une personne à qui confier votre projet, accordez-vous des pauses et limitez le temps de travail quotidien.

4)  Travailler pour vivre, et non pas vivre pour travailler

Votre épanouissement personnel ne doit pas passer par le travail. Le travail y contribue, mais ce n’est pas le seul élément à prendre en considération. Vous devez également accorder de l’importance à vos loisirs, loin des obligations professionnels et loin de la nervosité. Si vous ne pratiquez pas d’activité sportive, il serait peut-être temps de s’y mettre. Cela vous permettra de faire une coupure.

5) S’évader de son quotidien

Pour sortir du burn-out, déconnectez-vous du boulot. Lisez, écoutez de la musique, partez en vacances… voilà autant d’idées pour s’échapper de votre quotidien.

Comment prévenir un burn-out pour un freelance ?

Personne n’est à l’abri d’un burn-out. Alors plutôt que d’attendre qu’il tape à votre porte, mieux vaut prévenir.

Partez en vacances

Plus de la moitié des travailleurs indépendants ne prennent que de très peu de vacances. Comme précisé plus haut, prendre des vacances permettra à votre cerveau de délaisser les tâches du quotidien et les routines de travail. Certes, cela peut être compliqué pour organiser vos missions en cours, mais un voyage vous fera du grand bien.

Ne rester pas dans la solitude

Comme son nom l’indique, un travailleur indépendant travaille seul.  Néanmoins, pensez de temps en temps à sortir de votre bulle et vous entourer d’autres professionnels. Ces derniers joueront le rôle de soutien en cas de surmenage. Ils pourront vous soutenir, vous écouter, vous aider et vous conseiller.

Trouver le bon rythme

Rien n’est plus éreintant que d’adopter un rythme non adapté. En tant que freelance, vous bénéficier d’une grande liberté. Ainsi, pensez à organiser votre emploi du temps en fonction de votre propre rythme. Certains travailleurs indépendants sont plus productifs en soirée et d’autres le matin. Identifiez les moments où vous êtes le plus productif afin de pouvoir vous octroyer des pauses bien méritées.

Séparer la vie professionnelle et la vie personnelle

L’avantage du freelancing réside dans le choix des horaires et la flexibilité du travail. Mais il s’agit d’une épée à double tranchant. Pour éviter le stress et les tensions à la maison, essayez de ne pas travailler sur les temps de vie personnelle. Certes, il n’est pas si simple de dire « stop » quand on est freelance. Pourtant, c’est le secret pour prévenir le burn-out.

Articles dans la même catégorie

NOS DERNIERS TWEETS

▶ Un cocon sémantique permet de booster le référencement d’un site web. 👉 Mais comment le créer ? 👉 Comment le réussir ? ➡ Découvrir quelques éléments de réponse. #contenu #seo #référencement #rédaction #rédacteur #coconsémantique 👇 https://cutt.ly/8Z6YNgQ

➡ Avoir un blog c’est bien, mais avoir un blog qui génère du trafic, c’est largement mieux. ➡ Nous vous dévoilons les astuces pour augmenter le trafic sur votre blog. #blog #blogging #contenu #rédaction #rédacteur #contenu #seo 👇 https://cutt.ly/SZ6R6Mc

PAGE FACEBOOK