Comment plaire a google panda

Comment plaire a google panda

Google Panda, le nec plus ultra du référencement naturel ne cesse d’imposer ses marques. La rédaction seo et la rédaction de contenu web en général se plient maintenant au dictat de l’algorithme. Concrètement, que faire pour plaire à Google Panda ?

Offrez une rédaction de contenu qui plait aux internautes

Pas la peine de saturer le lecteur en plaçant un mot clé à chaque phrase. Le titre et les sous-titres optimisés seront amplement suffisants pour une rédaction seo pertinente. Dans le contenu, des synonymes ou des mots appartenant au même champ lexical que les mots clés seront requis pour rendre la lecture agréable. Panda vise à ce que les internautes aient droit à des contenus valant la peine d’être lus. En tant qu’algorithme de référencement naturel, Panda effectue un écrémage des sites par des critères qualité proches de la perception humaine. Il est ainsi important de se mettre à la place du lecteur et de se demander si la lecture a apporté une quelconque valeur ajoutée. Enlevez les pages sans réel intérêt ou dupliquées. Etoffez celles dont les contenus ont été scrutés par les visiteurs. Rédigez au moins des textes de 300 mots pour les sujets traités intéressant les internautes. Ne négligez pas l’importance des brèves. Ces genres se lisent plus que les articles de fond.

Pensez à un référencement naturel léger et propre

Les internautes n’apprécient pas les sites chargés de publicités. Comme le web ne pourra pas marcher sans publicité, la tolérance est maintenant à un niveau très bas. Les annonces alourdissent le chargement des pages. C’est exactement ce qui fait fuir les internautes. Ainsi, dans la mesure du possible, évitez les excès de bannières et de bandeaux en page d’accueil. Par la même occasion, il faudra convaincre les annonceurs d’accepter des emplacements au-dessus de la ligne de flottaison de la cite. Par ailleurs, une rédaction de contenu comprendra toujours des liens, mais à faible dosage. Pour un article de 500 mots, 4 liens seront amplement suffisants, comprenant liens internes et externes. Lorsqu’on cite un résultat d’étude ou on fait référence à un autre site, le lien sera à mentionner en bas de page. Bien entendu, il est inutile de dire que les contenus ayant un rapport direct avec votre activité seront les mieux pris en compte.

En résumé, pour plaire à Google Panda, il faut un contenu de qualité et léger. Le gros ours se nourrit exclusivement de jeunes pousses.

Lire aussi : comment plaire à Google Pingouin 3.0 ?

Comments are closed.