Veuillez activer le javascript

Comment diminuer son taux de rebond ? Voici 4 conseils !

Comment diminuer son taux de rebond ? Voici 4 conseils !

Comment diminuer son taux de rebond ? Voici 4 conseils !

/Equipe Laplume.Mg

Le taux de rebond est aujourd’hui considéré comme l’un des principaux critères de positionnement de Google et des autres moteurs de recherche. Avoir un faible taux de rebond : tel est aujourd’hui le cheval de bataille des blogueurs, des webmasters et des propriétaires de site web. Mais comment arriver à cette finalité ? Nos conseils dans les lignes qui suivent !

Mais d’abord, passez à la définition du taux de rebond !

Avant qu’on vous livre les techniques pour diminuer le taux de rebond, il est nécessaire de comprendre son fonctionnement. Sachez qu’un visiteur de votre site rebondit :

  • Lorsqu’il reste inactif sur la page de votre site web durant 30 minutes
  • Lorsqu’il ferme l’onglet où se situe votre page ou clique sur précédent
  • Lorsqu’il clique sur un lien externe et sort de votre site web

La formule pour calculer le taux de rebond :

Taux de rebond = le nombre de visiteurs ne voyant qu’une page du site divisé par le nombre de visites sur l’ensemble du site.

Si vous voulez savoir où et comment trouver le taux de rebond, il vous suffit d’entrer dans le back-office de votre site. L’accueil dans le tableau de bord des plateformes fonctionnant sous WordPress contient généralement un petit tableau montrant les performances du site (grâce au plug-in exactmétrics de Google Analytics). On y trouve notamment plusieurs données comme le nombre de visiteurs mensuels, la durée moyenne des sessions, le nombre de visualisations de pages et bien sûr le taux de rebond.

Comment trouver le taux de rebond ?

Qu’est-ce qu’un bon taux de rebond ?

Le taux de rebond parfait n’existe pas ! Et pour cause, celui-ci peut varier en fonction du type de site.

Exemple : Généralement, les taux de rebond des sites e-commerce varient de 30 à 50 %. Les blogs, quant à eux, enregistrent des valeurs plus élevées oscillant entre 70 et 80 %. Et pour cause, sur ce type de plateforme, les gens lisent juste l’article et s’ils ne trouvent pas d’autres sujets intéressants, ils ferment la fenêtre. Quoi qu’il en soit, plus le taux de rebond est bas, mieux c’est !

Les techniques pour réduire son taux de rebond !

Bien sûr, les conseils cités ci-dessous ne sont pas complets, mais ils vous aideront significativement à diminuer le taux de rebond de votre site :

1) N’incluez pas trop de liens externes

Certes, donner des backlinks (surtout si les sites extérieurs bénéficient d’une bonne notoriété) est bénéfique pour votre référencement. Toutefois, sachez que cela éloigne les internautes de votre site. Ainsi, faites en sorte de ne pas inclure de nombreux liens externes dans vos contenus (2 maximum). Et surtout, faites en sorte que ceux-ci s’ouvrent dans un nouvel onglet. Pour ce faire, vous pouvez utiliser des plug-ins ou tout simplement modifier le code HTML du contenu.

Techniques pour diminuer son taux de rebond !

Techniques pour diminuer son taux de rebond

2) Améliorez votre maillage interne

Si vous voulez réduire votre taux de rebond, la seule solution c’est d’inciter l’internaute à visiter d’autres pages de votre site. Ainsi, ne négligez surtout pas le maillage interne (ou linking interne). Pour ce faire, vous pouvez insérer des liens dans vos articles (pointant vers des articles connexes, ou d’autres pages). Il vous faudra donc rédiger des ancres de liens incitatifs.

3) Évitez les polices trop petites

Voici un conseil qui semble évident, mais qui est tout aussi important. S’il y a une chose que les internautes détestent, c’est bien d’approcher leurs yeux pour essayer de déchiffrer le contenu de votre site. Même si vous avez rédigé le plus beau des articles, sachez que la plupart des visiteurs ne perdront pas du temps à zoomer votre texte. Ainsi, ils finiront par rebondir. Dans ce cas, pensez à choisir une police suffisamment grande. La moyenne devrait se situer entre 16 et 18 px.

4) Réduisez votre temps de chargement

Rien de plus désagréable que d’attendre 3 minutes pour pouvoir ouvrir une page ou un article. Si votre site met trop de temps à se charger, soyez sûr que les visiteurs rebondiront. D’ailleurs, cela aura également des conséquences néfastes sur votre référencement. En effet, Google traque aujourd’hui les sites dits « lents » afin de les déclasser dans son moteur de recherche. Si vous voulez calculer le temps de chargement de votre site, vous pouvez vous rendre sur l’outil en ligne PageSpeed Insights – Google Developers. Pour avoir de bons résultats, le temps de chargement doit généralement se situer entre 0,8 et 2,9 secondes.

Vous connaissez désormais toutes les techniques pour avoir un bon taux de rebond. Place maintenant à la pratique !

Articles dans la même catégorie

Abonnez-vous

Recevez et suivez notre actualité avec notre newsletter.

NOS DERNIERS TWEETS

Le succès d’un texte dépend aussi de son style d’écriture. A la cherche d’un rédacteur qui a du style, tournez-vous vers LAPLUME_MG. #rédaction #rédacteur #SEO #ContentStrategy #StratégieDeContenu https://cutt.ly/qeg3ixJ

Gérer vos #mails vous prend trop de temps. Vous pouvez #externaliser la gestion et le traitement de vos courriers électroniques professionnels. Contactez LAPLUME_MG. #Externalisation #Outsourcing #Email #Emailing #AssistantVirtuel https://cutt.ly/0edF4eD

PAGE FACEBOOK